Comment augmenter sa capacité d’épargne

épargne
épargne

En cette période d’inflation, il est plus que jamais primordial de mettre de l’argent de côté.        Alors, après avoir  vu “comment créer un budget et le maîtriser”, ainsi que “comment faire d’énormes économies au quotidien sans effort”, aujourd’hui, nous allons voir dans cet article, comment augmenter progressivement notre capacité d’épargne.

Mais tout d’abord, voyons ce qu’est l’épargne, à quoi elle sert et pourquoi est-elle si importante.

L’épargne est le fait de mettre de côté de l’argent, plutôt que de le dépenser immédiatement.

C’est une habitude financière importante qui permet de constituer un fonds de réserve pour des dépenses futures, ou pour faire face à des imprévus.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles on épargne.                                                            Certains épargnent pour se constituer un fonds d’urgence, d’autres pour financer des projets à long terme, comme l’achat d’une maison, le financement des études de leurs enfants, ou la préparation de leur retraite.

D’autres encore épargnent pour réaliser des projets à court terme comme un voyage ou l’achat d’un véhicule.

L’épargne peut être réalisée de différentes manières: en plaçant de côté une partie de ses revenus chaque mois, en investissant dans des produits d’épargne tels que les comptes d’épargne, les certificats de dépôt, les actions ou les obligations, ou encore en supprimant les dépenses non essentielles pour économiser de l’argent.

L’épargne est un moyen important de garantir la stabilité financière à long terme, en permettant de faire face aux imprévus, de réaliser des projets à long terme, et de se préparer à la retraite.

Il existe différents supports d’épargne

supports d'épargne

1.     Les Comptes d’épargne bancaires : ce sont des comptes proposés par les banques qui offrent un faible taux d’intérêt mais une grande sécurité pour le capital déposé.

2.     Les Livrets d’épargne réglementés : Ce sont des produits d’épargne réglementés par l’État français, tels que le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire, le Livret d’Epargne Populaire

3.     L’Assurance-vie : C’est un produit d’épargne proposé par les companies d’assurance qui permet de constituer un capital en investissant dans des fonds en euros, ou en unités de compte. L’assurance-vie offre des avantages fiscaux intéressants et peut être utilisée pour transmettre un capital à ses héritiers. Mais ce n’est pas une épargne liquide ! C’est-à-dire que vous ne pouvez pas disposer de votre argent à votre gré, comme ça vous chante.

4.     Le Plan d’épargne logement (PEL) : C’est un produit d’épargne proposé par les banques qui permet de se constituer un apport pour l’achat d’un bien immobilier.

Les biens immobiliers locatifs et les produits boursiers ne sont pas des supports d’épargne. Ce sont des solutions d’investissement. Nous parlerons donc du Plan d’Epargne en Actions (PEA) et du Compte Titres Ordinaire (CTO) dans un prochain article…

Maintenant que nous avons vu ce qu’est l’épargne, voyons ensemble comment augmenter progressivement notre capacité d’épargne

créer un budget et le maîtriser
https://econobree.fr/ebook-offert-creer-budget/ créer un budget et le maîtriser

1.     Établir un budget : c’est la première étape pour augmenter sa capacité d’épargne, car il permet de connaître sa situation financière réelle. Établir un budget peut aider à identifier les dépenses inutiles et à allouer des fonds pour l’épargne. N’hésitez pas à télécharger l’ebook gratuit ci-dessus.

2.     Réduire les dépenses : Évaluer ses dépenses mensuelles, grâce au budget, aide à identifier les postes de dépenses superflus et à trouver des moyens de les réduire. Par exemple, on peut réduire ses dépenses en matière de divertissement, de nourriture ou de transport et ces économies peuvent être allouées à notre épargne. C’est même vivement conseillé !

Réduire ses dépenses peut être un véritable défi, surtout si vous avez un budget faible. Cependant, il existe des stratégies qui peuvent vous aider à économiser de l’argent même si vos revenus sont limités.

Je vous invite à lire l’article “comment faire d’énormes économies au quotidien sans effort”..

3.     Économiser automatiquement : Établir des virements automatiques vers un ou des comptes d’épargne permet d’épargner régulièrement, nous avons vu cela également.

4.     Vivre en dessous de ses moyens : c’est le BA BA de l’éducation financière et du frugalisme. Pour cela, il y a deux possibilités :

–        Dépenser moins, comme nous l’avons vu,

–        Et augmenter nos revenus., voir l’article “comment augmenter et diversifier ses revenus”.

Mais attention, l’un n’empêche pas l’autre. L’erreur à ne pas commettre, et qui est très courante, et d’augmenter son train de vie, quand ses revenus augmentent ! Ça paraît évident et pourtant…

Nous vivons dans une société de surconsommation ! On a été formatés pour consommer, pour avoir toujours plus de « besoins » ! Je mets des guillemets à « besoins », car en fait, ils sont créés de toutes pièces par les lobbies pour nous le faire croire !

En réalité, ce ne sont, pour la plupart, que des envies fugaces, pour des objets onéreux, inutiles, futiles…

Sommes-nous vraiment plus heureux avec le dernier iPhone ? Ou avec une paire de pompes à 500€ ? Est-ce que ça change notre vie ?

C’est pour cela que je conseille toujours de suivre la « règle des 7 jours », avant tout achat. De cette manière, la plupart du temps, le lendemain, on n’y pense plus ! Dans le cas contraire, une semaine plus tard, on va combler notre besoin réel, ou on se fait réellement plaisir.

se faire plaisir
se faire plaisir

Toujours est-il qu’il faut augmenter l’écart entre nos revenus et nos dépenses le plus possible ! J’appelle ça l’«écart stratégique ».

Et je peux vous dire que les mois où il est vraiment conséquent, on est fier(e) de nous !

Plus l’écart stratégique est grand, plus la capacité d’épargne, ou d’investissement, est importante. Et, par la force des choses, plus la liberté financière se rapproche, si comme moi, tel est votre objectif

Suivant votre objectif, vous pouvez augmenter votre capacité d’épargne de différentes manières.

Personnellement, j’ai commencé par vendre tous mes meubles, livres et objets inutiles. C’est très bien, mais vient un moment où on n’a plus rien d’inutile et donc, plus rien à vendre… Mais je peux vous dire qu’on se sent beaucoup mieux, plus léger(e) !

On peut transformer ses passifs en actifs. Je m’explique : un passif est un bien qui ne vous rapporte rien et même qui vous coûte.

Par exemple : notre véhicule ! A moins d’être chauffeur de taxi, notre véhicule ne nous rapporte rien, mais nous payons son entretien, son assurance et son carburant…

A contrario, un actif est un bien rentable. Il nous rapporte de l’argent, plus qu’il ne nous en coûte… Par exemple : un bien locatif qui nous rapporte du cash-flow. C’est-à-dire que son loyer couvre entièrement tous les frais et nous rapporte un minimum en plus.

Si on liste tous les passifs en notre possession…on se rend compte qu’on n’a que ça, ou presque ! L’idée est donc de les transformer en actifs !

Voici quelques exemples :

–        les enfants ont grandi, ils ont quitté le nid, pourquoi ne pas louer leur chambre à des étudiants ?

–        Vous n’avez plus de voiture, mais un garage. Pourquoi ne pas le louer ? Avec les prix actuel de l’immobilier, beaucoup emménagent dans plus petit et ont besoin d’un lieu de stockage…

–        Vous n’utilisez votre voiture que 2 ou 3 jours par semaines ? Louer la à des particuliers les autres jours. Il existe des plateformes spécialisées qui permettent la location de véhicules entre particuliers et qui assurent votre voiture à 100%, quoi qu’il se passe !

–        Votre outillage aussi peut être loué : que ce soit votre perceuse, votre tronçonneuse, votre tondeuse…vous ne vous en servez pas tous les jours !

Bref, vous avez compris l’idée !

Et comme disait Antoine Furetière, au XVIIème siècle : « les petits ruisseaux font les grandes rivières »…

Si vous avez la possibilité de faire des heures supplémentaires, c’est aussi une possibilité. Mais n’allez pas vous tuer à la tâche non plus !

Si on épargne, c’est pour améliorer sa vie en général, pas pour trimer comme une bête de somme !

Vous pouvez également vendre votre savoir. Cela peut être des cours de maths en présentiel, comme des formations pour apprendre à faire meubles… Tout le monde possède un savoir qu’il peut partager.

Si vous voulez d’autres idées, vous pouvez lire l’article « comment augmenter et diversifier ses revenus »

5.     Mettre en place une stratégie

stratégie d'épargne
stratégie d’épargne

Une fois que vous aurez trouvé votre ou vos solutions pour augmenter vos revenus, planifiez-les et épargner les bénéfices que vous en tirez.

Une fois votre objectif d’épargne atteint, vous passerez aux investissements et, d’ici là, vous aurez trouvé d’autres moyens encore pour augmenter votre « écart stratégique » !

Je vous souhaite la réussite dans toutes vos entreprises. A bientôt.

Bree.

PS : pour celles et ceux qui veulent connaitre mon parcours, je vous dévoile dans mon livre « Je change de vie à plus de 50 ans et prends le chemin de la liberté financière… » mes stratégies de gestion de budget, d’épargne, d’investissement et d’entrepreneuriat, avec mes réussites, mes échecs, ainsi que mes doutes…

https://amzn.to/3Por7Dt

A lire également

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *